Fred DEUX (1924-2015)

 

"Tout ce que j'ai dessiné, tout ce que j'ai écrit est venu vers moi, hors de mon vouloir, à mon insu, car j'ai toujours été honteux en accueilland des images. Cette honte a accompagné tout ce que j'ai fait. Voilà presque cinquante ans que je vis couché sur mes papiers. J'ai bu ma honte. Et si je veux aller plus loin et répondre à la seule question qui attend, en moi: pourquoi j'ai honte?

Je peux répondre à la manière de ma mère qui me recommandait, pendant mon enfance, de ne jamais rien dire. Elle croyait que nous étions là pour taire aux autres ce que nous avions subi, ou ce que nous savions. De là cette impression de haute gêne d'avouer en dessinant, d'avouer en écrivant, en me retenant pour le ressortir".

"La tâche émettait un certain graphisme. J'avais besoin d'y trouver ce que je cherchais en moi. Je ne savais pas bien ce que je voulais exprimer. La tache réflétait une sorte de paysage intérieur. Elle m'a permis d'interpréter ma propre mort" - Fred Deux, Paroles d'artiste, Fage éditions, Lyon 2017