Jean Isnard (1948) 

 

Jeanisnard

Jean Isnard vit et travaille à Paris, son travail a fait l'objet de plusieurs ouvrages. Jean Isnard explore les innombrables possibilités du mat et du brillant, du lisse et du rugueux, de la transparence et de l’opacité.

"Depuis des années Jean Isnard explore les innombrables possibilités du mat et du brillant, du lisse et du rugueux, de la transparence et de l’opacité. Ses derniers « Altuglas sur bois » amplifient de délicates tensions entre la somptueuse matérialité des bois de loupe et la fluide lumière translucide de l’altuglas. Lumière, transparence, ombres et reflets habitent depuis l’origine le théâtre des volumes et des formes de Jean Isnard. Chacune de ses sculptures est une fiction formelle que chacun est invité à interpréter en totale liberté". (Colin Cyvoct)

 

Expositions et salons (liste non exhaustive) :

2019 - Scope and pulse Miami Beach et NY 2019, ART ELYSEES 2019, 

2018 - ART ELYSEES 2018, Groupe PREVOIR, Legend Art Gallery, Genève, Kahn gallery, Londres

2017 - ART ELYSEES 2017

2016 - ART ELYSEES 2016, MAC Paris 2016

 2015 - Galerie Arnaud Bard, Boulogne-Billancourt

2014 - Art Elysée, Galerie Messine; La sévrienne des Art, Sèvres

2013 - Galerie Messine, Paris

2012 - Espace d'art contemporain Eugene Beaudoin, Antony; Galerie AREA et mairie du 10° Paris, "le couple"

2011 - Galerie Nicolas Plescoff, Paris; Galerie La reserve d'AREA, Paris

2010 - Urban Art Box, Installation pour Shiseido place St Germain-des-Prés; Galerie Nicolas Plescoff, exposition collective; Installation à la Cité des Sciences de la Villette.

2009 - Galerie Nicolas Plescoff, ARTSENAT Orangerie du Palais du Luxembourg; Galerie La réserve d' AREA, Paris; Galerie Exposure, Paris.

2007 - Galerie Club7, Paris; Centre d'art contemporain Albert Chanot, Clamart; Galerie AROA Neuilly-sur-Seine

 

 

Jean Isnard lives and works in Paris, his work is subject of several publications. Jean Isnard explore the countless possibilities of mat and bright, of smooth and rough, of transparence and of opacity.

His last “Altuglas sur bois” (“Plexiglass on wood”) amplify the delicate tensions between the sumptuous materiality of magnifying woods and the translucent light fluid of Plexiglas.  Light, transparency, shadows and reflections inhabit since the beginning the theater of volumes and forms of Jean Isnard.